jeudi 30 novembre 2017

Bulgarie

Nous pensions avoir fait le tour des pays en Stan et c'est à notre grande surprise que nous voyons cette pancarte, indiquant notre futur direction. Bulgaristan pourquoi pas?


Passage éclair à la douane sous un brouillard à couper au couteau. Achat de la vignette et change sur place c'est bien pratique. Nous sillonnons une jolie route automnale. Pas toujours en bonne état mais nous avons vu pire... Nous traversons des petits villages sans vie apparente où même les églises sont fermées. Nous sommes intrigués en voyant ces rochers peints sur le bord d'une route. Est ce du street art ou bien des avis de décès, aucune idée mais on aime bien. 






Nous arrivons sur les plages de la mer noire, le ciel est bien gris mais il ne nous empêchera pas de faire une grande balade sur la plage avant de nous installer pour la nuit. 



Drôle de panneau de signalisation, amis plongeurs mef Faré-Night arrive.



Le ciel est toujours aussi sombre, nous nous dirigeons vers la civilisation sur la péninsule de Sozopol, histoire de rencontrer un peu de monde. A peine la voiture garée nous croisons des personnes en habits traditionnels, j'adore cela. J’entraîne Laurent et on se retrouve dans une salle pour un festival organisé par le conservatoire. Nous avons l’impression d'être à une fête d'école mais avec des adultes aussi sur scène. Nous resterons une bonne heure, Laurent est aux anges...   



Nous sommes sous le charme de ses vieilles maisons en bois.




Je ne suis pas une aficionado de cette série, mais la photo vaut bien un article.



Nous croisons de belles voitures sur la route mais aussi de nombreuses charrettes.










Suite à la rencontre d'Audrey et Mika, nous suivons leurs suggestions de visites. Merci pour les infos.

Alors Kezako???






Le monument Buzludzha ou la maison du Parti communiste est une salle de congrès laissée à l'abandon suite à la chute du mur de Berlin. Nous l'avons découverte dans un épais brouillard ce qui donne à cette soucoupe volante un air encore plus étrange.  

Cette photo qui n'a pas été prise par nous vous donnera un aperçu de cet édifice.



Nous progressons doucement sur les routes de montagnes. La Bulgarie est connue pour son grand nombre de monastères, nous en découvrirons 3 au cours de notre semaine ici. Le premier sera le monastère de Sokolski du 19ème siècle puis nous visitons le village musée d'Etara reconstitution d'un village du 18 et 19ème. 










Le lendemain matin nous découvrons sous la neige le monastère de Troyan du 17ème siecles. Ce monastère consacré à la Ste Vierge et le 3ème plus important de Bulgarie. 






Sur notre chemin se trouve le joli village de Koprivchtitsa avec ses maisons colorées et sa surprenante église bleue. Notre arrêt nous permet de déstresser un peu, car la route est glissante et le brouillard persistant à certain endroit. Merci madame la barrière de sécurité pour nous guider. 




Plodiv est une des villes les plus anciennes d'Europe. Dans la même journée, il est possible de voir des vestiges antiques romain, l'empreinte de l'empire ottoman avec sa mosquée Djoumaya la plus grande de Bulgarie, sans oublié ses maisons colorées de la Renaissance Bulgare. Un grand merci à la guide d'une de ces demeures de nous avoir donné autant d’explications sur son pays et pour la visite gratuite des lieux. De plus nous avons eu le plaisir de retrouver Audrey et Nicolas rencontrés à Moscou en juin et de passer quelques heures en leur compagnie. 





 









Notre dernière visite prévue dans ce beau pays et celle du monastère de Rila reconstruit au 15 ème inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO. Il est le plus grand monastère bulgare et décoré par de nombreuses fresques. Nous avons été suffoqué (carrément)par son style. 







µ




Nous passerons notre dernière nuit pas très loin du monastère. Aïe -1 dans la cellule, nous dormons sans le chauffage car j'ai un peu peur avec le gaz. Nous attendons un peu sous la couette que le chauffage fasse son job. Après un bon petit déj, nous attaquons une rando pour atteindre un lac d'altitude. Il y avait longtemps qu'on n'avait pas marché dans la neige et nos chaussures mi-saison ne sont toujours pas plus étanches qu'en Norvège. La rencontre avec un ours, ah non avec un chien ours, un truc énorme nous a donné des ailes. Enfin presque, quelle trouille lorsqu'il est venu nous renifler en aboyant. Non Laurent je ne dirais pas que je me suis planquée derrière toi!

  





Faut bien recharger les batteries... Vous remarquerez que nous carburons à l'ayran.


Voici une semaine bien chargée que nous avons passé en Bulgarie. C'est un pays qui nous a conquis. Nous y reviendrons certainement, un peu plus longtemps et à une saison plus clémente. Ainsi nous pourrons prendre notre temps et faire de jolies rencontres.